Les tarifs hôteliers peuvent varier selon la période de l’année. Ils montent partout pendant la fête du Tết et à certains endroits (comme Nha Trang, Hội An ou Phan Thiết) pendant la haute saison touristique (d’octobre à avril, et en juillet, août et septembre). Donc, On vous conseil de ne pas hésiter à négocier le prix de la chambre (même dans les hôtels luxueux), surtout en basse saison. Profitez aussi bien sûr des promotions offertes sur Internet. En plus, attention à la fête du Tết et aux vacances scolaires vietnamiennes pendant lesquelles les prix augmentent grandement et les chambres doivent être réservées plusieurs mois à l’avance ! Hébergement chez l’habitant (maisons d’hôtes) C’est une forme d’hébergement répandue dans le nord du pays chez les habitants des minorités ethniques de Mai Châu, Sapa, Bắc Hà, Cao Bằng, Lạng Sơn, où l’on dort dans de jolies maisons traditionnelles de façon très simple (parfois une modeste natte posée à même le sol) mais très conviviale. Les maisons d’hôtes (homestay) ont mutiples choix, aussi bien dans les grandes villes qu’à la campagne et en montagne.